Les Mots de Pati

espace privé d'écriture, histoire simple d'une famille simple, billets d'humeurs, moi, quoi.

mardi 31 août 2010

Entre bazar et imprévu…

Si je devais résumer mon été 2010 à quelques bribes, je verrais bien deux mots le définir : bazar et imprévu. Un bazar physique et matériel déjà, car depuis fin juin, la maison de mon père a été vendue, vidée de ses meubles et objets... et donc la mienne s'est remplie. J'ai passé la plus grande partie de cet été à tenter d'organiser ce bazar insensé qui meuble mon couloir et quelques autres pièces de mon logis. Ranger les affaires en trois tas : à jeter, à donner, à garder. Un bazar mémoriel, sensitif aussi, car depuis début... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 20:27 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

dimanche 29 août 2010

Esprit, es-tu là …

Depuis quelques jours, mon père est à l’hôpital. Il a été hospitalisé d’urgence dimanche dernier, nous nous inquiétions de le voir aussi amorphe, aussi à l’ouest… étant donné qu’il a chuté de nombreuses fois, nous avions peur d’un traumatisme cérébral… nous avions raison de le craindre. Mon père a un hématome cérébral (sous-dural ou extradural, je n’ai pas retenu le terme, je le crains…). Au vu du scanner, il est énorme. Il longe toute la partie gauche du cerveau, et pousse celui-ci contre la paroi opposée. Du coup, c’est le... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 01:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 24 août 2010

ô temps, suspend ton vol...

Je n'aime pas les montres digitales. Je n'aime pas leur précision chirurgicale, à la seconde près.Elles dissèquent le temps qui passe avec une minutie qui m'énerve. Et  je ne les aime pas parce qu'elles se ressemblent toutes. Elles sont moches, avouez... Et puis franchement, quel besoin a-t-on de connaître aussi précisément que ça l'heure qu'il est ? Cela va-t-il changer la face du monde, de savoir qu'il est 18h 31 m et 42 secondes, et non six heures et demie ? Pourquoi ce besoin soudain d'exactitude ? Je sais bien... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 02:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 23 août 2010

une rafale d'odeurs...

Parfois, certaines conversations sur messageries instantannées donnent de drôles d'idées... ainsi, cassy et moi nous sommes découvert un appétit soudain, une envie immédiate d'écrire de concert sur un sujet abordé pendant cette conversation matinale... voici ce que cela donne : Écrire une note sur les odeurs qui ont bercé mon enfance, pour quiconque me connaît un tant soit peu, ça doit paraître une idée sans queue ni tête ! N’ayant que très peu d’odorat, qu’est-ce que je pourrais bien savoir de ces odeurs qui sont censées nous... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 16:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 20 août 2010

remise à neuf

J'ai fait ce matin, quelque chose que je n'avais pas fait depuis une éternité. Et Dieu sait que le besoin commençait à s'en faire sentir !! J'ai mis à jour ma colonne de liens amis ! Eh oui ! Vous y retrouverez des liens connus, et d'autres, petits nouveaux qui j'espère vous enchanteront autant qu'ils m'ont plu. Alors, bonne (re)découverte !
Posté par patitouille à 12:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 29 juillet 2010

Rencontre: Conclusion

Dimanche 25 Juillet, 23h Il m'aura fallu deux jours entiers pour me remettre de mes émotions. Je me doutais que le contrecoup serait à la hauteur de l'évènement, des joies intenses... c'était prévisible. Je me sentais vidée. Abrutie. Dans le sens où je n'arrivais pas à recaler les éléments à leur place initiale... forcément.Te voir « en vrai » a modifié la donne, de façon définitive. Je ne veux pas dire que cela a altéré notre lien ; ça l'a coloré d'une teinte que je ne lui connais pas encore assez. Quand je te parle par écran... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 16:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

jeudi 29 juillet 2010

Rencontre: Chapitre 7

Vendredi 23 juillet, 17h Ton homme est reparti travailler. Il a glissé, taquin, juste avant de partir : « À bientôt j'espère. À moins que... à bientôt à Paris ? » Et de sourire tendrement à ta tête complètement affolée !Je l'aime bien, ton homme. Il est simple, attentif, calme... et très respectueux de ce que nous sommes en train de construire, toutes les deux. Je dois être à l'aéroport à 16h. Nous passons le reste de l'après-midi dans ton jardin, à nous chauffer au soleil, à parler, encore et toujours. J'essaie d'inscrire au... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 28 juillet 2010

Rencontre: Chapitre 6

Vendredi 23 Juillet, 9h Je me suis couchée assez tôt (enfin, pour moi!) J'ai eu beaucoup de mal à m'endormir. Dans la belle chambre que tu as mis à ma disposition, je tourne en rond dans le lit, vais à la fenêtre, me recouche. Je commence à réaliser ce que nous sommes en train de vivre, et j'ai du mal à me dire que c'est réel. Que tu dors à l'étage en dessous. Que l'écran et le clavier se sont volatilisés. Que j'ai encore une journée à passer avec toi.Je suis tout simplement surexcitée. Je m'endors à l'aube, épuisée. Le réveil... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 28 juillet 2010

Rencontre: Chapitre 5

Jeudi 22 Juillet, 22h Le repas du soir a été un peu plus tendu pour toi. Mais encore une fois, tu me surprends : tu gères à merveille, la discussion ne s'interrompt pas, tu souris même. Je découvre ton homme. Je vois son regard me détailler, mais il te regarde aussi. Je le sens surpris. Limite épaté. Ainsi j'existe. Je ne suis pas une illusion virtuelle. Ainsi, tu as réussi à me faire entrer dans ta maison, ton cercle intime. Et tu sembles aller plutôt bien. Bien mieux qu'il ne l'a visiblement envisagé ! Te sentant un peu... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 27 juillet 2010

Rencontre: Chapitre 4

Jeudi 22 Juillet, 17h30 Avant que je parte, tu m'avais demandé d'apporter mon maillot de bain. Juste à côté de chez toi, un centre aquatique, avec remous, jets d'eau, hammam... bref, un paradis.Ça fait des années que je n'ai pas foutu les pieds dans une piscine qui ne soit pas thérapeutique ! Mes soucis de genoux m'empêchent de nager autant et aussi souvent que je le souhaiterais. Alors, cet après-midi, nous avons fait une escapade détente. On a fait trempette pendant deux heures. J'ai doublement apprécié. D'abord, parce que... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]