Les Mots de Pati

espace privé d'écriture, histoire simple d'une famille simple, billets d'humeurs, moi, quoi.

lundi 4 avril 2011

Sommeil de pierre

Voici un second (et dernier) extrait de mon marathon de printemps.Je l'ai choisi parce qu'il parle de ce qui me parle au plus profond de mes tripes,et parce qu'il parle aussi du roman qui est en train de voir le jour... ****** Les ruines ne meurent pas.Elles sont les témoins immuables de nos errances, le fondement de notre rédemption.Les ruines racontent une histoire. Il suffit de s’arrêter juste un instant, et de tendre l’oreille. Le temps tisse sa trame dans la roche, le vent érode les chagrins, lamine les angles. Ne subsiste que... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 10 mars 2011

de l'aurore au crépuscule

Vivre.Chaque jour, affronter l’infini désarroiD’un futur à construire.Vivre. À s’en damner. À s’en égratigner la peau sur des chagrins diffus.Vivre. Malgré tout. Avancer.Courbée sous les coups d’un sort hasardeuxQui parfois me porte et parfois m’enterre,Les yeux fixés sur un sol que je scande de mes pas hésitants.À reculons peut-être, j’avance. Rêver.L’inaccessible étoile d’un poète mortD’avoir trop aimé me chatouille l’âme,M’envole vers un ciel empourpré et radieux.J’offre mon visage aux embruns utopiquesEt je rêve. À en perdre ma... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 19:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 23 février 2011

Je n'aime pas les parapluies

Y’a quelqu’un qui m’a ditIl pleut, prends ton parapluieMais moi j’aime la pluieEt je n’aime pas les parapluiesJe n’aime pas de ses branches le nomQui aurait envie de baleines diaphanesQui pour un oui pour un nonFlottent au-dessus de son crâneJe n’aime pas sa formeQui isole et enserreDu ciel et puis de l’airQui emprisonneLe cœur des hommesSous une bulle de protectionJe n’aime pas les prisonsJe n’aime pas marcher Sans mon regard poséSur un monde à rêverÀ créer, à découvrirSur des inconnus, sur vousSur des lieux insensésSi beaux qu’ils... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 12:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 18 février 2011

Dans le secret des Dieux

Et le temps s'arrête...C’est toujours le même rituel. Il prend son stylet entre ses doigts, et tout ce qui l’entoure s’estompe, se gomme. Ne reste que la feuille d’argile, le stylet et lui. Lui, l’enfant abandonné, inculte, ignare, lui dont personne ne voulait, est devenu scribe. Qui l’aurait cru ? Écrire. Tracer des signes de vie dans la pierre tendre, raconter une histoire, celle d’une vie à honorer, à célébrer. Aider une âme à franchir les étapes de sa renaissance, ne rien oublier.Il est fait pour ça. D’ailleurs, la qualité de... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 22:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 27 janvier 2011

Cargaison

Je suis une bibliothèque.Je suis un réceptacle.Je contiens l’ultime trace de vie, l’unique empreinte d’un passé révolu. Je suis une survivante. Je survis aux miens. Et j’emmagasine. Quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle... je ne sais pas. J’ai l’impression qu’au contraire,  quand ils disparaissent, des bibliothèques naissent.Des bibliothèques de souvenirs. D’odeurs. D’habitudes, de coutumes. De rêves. De vies depuis longtemps oubliées, effacées. J’emmagasine.Des histoires. Des lieux. Des noms.... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 22:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 8 janvier 2011

Voyage au bout de l'envie

Voici un texte écrit à quatre mains, suite un un petit séjour chez mon double... ********** Jeudi 6 janvier 2011 : fête des rois… pour moi ce sera : faites des reines.Chères Pyrénées, berceau de mon inspiration depuis juillet 2007, année de mon enracinement tout près de votre Piémont, aujourd’hui est une date particulière.Chères Pyrénées, faites de nous des reines… Ce jour vers midi, j’ai embarqué pour une aventure extraordinaire, une de celle que je connais par cœur, mais que je renouvelle sans cesse.Par nos plumes, nous... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 23:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

vendredi 26 novembre 2010

Histoire de Vent

Comme c'est beau Ce qu'on peut voir comme ça À travers le sable à travers le verre À travers les carreauxTenez regardez par exemple...Ces pics bordés de blanc cotonCes vallées riantes où se niche la pierreDont sont faites les maisons endormiesQui n’attendent qu’un brin de ventSauvage pour les ranimerComme c’est beauLe vent sur les ruinesIl siffle et chante, emporte vos âmesFait danser les arbres et résonner les vitresDerrière lesquellesDeux enfants sont lovées,Un livre dans les mains de l’uneDu rêve dans les yeux de l’autreComme c’est... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 08:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 1 octobre 2010

Questions d'enfant...

- Dis maman, pourquoi la terre est ronde ?- C'est à cause de Pégase.- C'est qui, Pégase ?- Le plus grand, le plus beau cheval de tous les temps. Il vivait il y a très très longtemps, tu sais. À cette époque, la Terre était toute plate, comme une planche de bois. Et Pégase cavalait, cavalait... tant et si bien que personne ne pouvait le rattraper, même pas son maître ! Et ce dernier avait toujours peur qu'il tombe au bout de la Terre, là où seul le vide existait.- Ah bon ?- Oui. Alors le maître de Pégase est allé voir Zeus, qui était... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 27 septembre 2010

Le miroir

Voici donc le texte écrit à quatre mains, cette drôle d'aventure dont vous avez pu lire et découvrir les impressions qu'elle a imprimé en nous... bonne lecture. *********************** C'est une belle journée d'été. Le soleil brille haut, et la clarté est telle, le ciel est si bleu, l'air est si dégagé que la vue se perd à des kilomètres, avec une netteté incomparable. Une de ces journées qui laisse l'esprit vacant, juste besoin de s’asseoir dans l'herbe et se laisser aller.Le pépiement des oiseaux accompagne ma rêverie, et rend... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 31 août 2010

Entre bazar et imprévu…

Si je devais résumer mon été 2010 à quelques bribes, je verrais bien deux mots le définir : bazar et imprévu. Un bazar physique et matériel déjà, car depuis fin juin, la maison de mon père a été vendue, vidée de ses meubles et objets... et donc la mienne s'est remplie. J'ai passé la plus grande partie de cet été à tenter d'organiser ce bazar insensé qui meuble mon couloir et quelques autres pièces de mon logis. Ranger les affaires en trois tas : à jeter, à donner, à garder. Un bazar mémoriel, sensitif aussi, car depuis début... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 20:27 - - Commentaires [9] - Permalien [#]