Les Mots de Pati

espace privé d'écriture, histoire simple d'une famille simple, billets d'humeurs, moi, quoi.

mercredi 22 mars 2006

un jour très spécial...

Jour de Lilas... qui donc aurait pu dire,en ce jour de lycée,que de nos deux souriresnaitrait cette odyssée... amitié de trente ansqui jamais ne renonce,sans jamais de carcanset sans coups de semonce... des mots pour toi, ma soeur,pas de sang, mais de coeur,c'est ton anniversaire!et je suis l'émissaire de tous ces jours futurs,nouvelles aventures,que par mon écritureje te donne en pâture. qu'ils soient pleins de la joiesimple d'un jour d'été,et pour moi, pleins de toicar, en toute aparté, je veux te dire icique... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 20 mars 2006

Art moderne...

voici venu l'heure de la consigne d'écriture 18... réaction dans l'humour à une simple image... - "Chââârles! venez donc voir ça! c'est tout simplement fa-buleux..." - "ah Marie-Agnès, mais c'est... ahem... j'en reste sans voix..." - "mais zenfin, Chârles... mon cher, ne voyez-vous donc pas ?? allons... mais notez! ces grandes lignes droites, symboles de nos idées reçues, regardez cette puissance dans le non-dit..." - "ah, mais complètement, com-plè-te-ment! tout... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 11:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 13 mars 2006

Il va falloir rendre les chaises aux voisins.

"viens t'assoir là, fille"Elle s'assit lourdement sur le rebord de la fenêtre. Ses yeux parcoururent lentement l'intérieur de la pièce. Elle se sentait fatiguée, usée ; la journée avait été longue... Maintenant que tous étaient partis, elle allait pouvoir tenter de dormir... un peu... Oui, ça avait été une dure journée, lourde d'émotions contenues... "Il va falloir rendre les chaises aux voisins." pensa-t-elle."Tu as le temps, fille... Tu verras ça demain" dit sa mère. "On a... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 10:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 8 mars 2006

un défi lancé à une mouette...

j'ai, il y a quelques jours, lancé un défi d'écriture à la mouette rieuse. allez voir le résultat, ça vaut le coup d'oeil !! :) bravo à elle, car le thème était quand même délicat :"et si ma seule punition était d'être immortelle...."du coup, je me suis dit qu'elle méritait que je m'y attelle aussi ... voici ma réponse à mon propre défi !! : Assis devant la baie vitrée, il attend. Il attend depuis si longtemps qu'il en a perdu le compte des jours. Son regard se perd dans le paysage qui se déroule sous ses yeux... un océan... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 10:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 2 mars 2006

consigne d'écriture du jour....

nouvel exercice : intégrer à une courte nouvelle les mots suivants :crescendo - délivrance - chevalet -soliloque - représailles - pourquoi - échange - silhouette - vent debout – sablier et ecrire une chute inattendue... voici ma copie : Etat d'âme... Il flotte.Là, sous ce soleil qui lui chauffe le corps, il se laisse vivre ; il est bien ; il goûte à ce bonheur simple : le repos. Ah, si seulement cela pouvait ôter de sa mémoire toute la tension, la fatigue accumulée… quelle douce délivrance ce serait…allez ! ne plus penser à ça !... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 12:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 27 février 2006

travaux d'écriture

je suis depuis peu inscrite sur un blog d'écriture dirigée, je t'en ai déjà parlé, lecteur... paroles plurielles est un beau lieu de création, et l'atmosphère y est chaleureuse... voici une de mes participations, la dernière. la consigne à suivre était de choisir dans une liste une question, et d'y répondre soit à la façon Devos, soit à la façon d'une lettre à un proche... j'ai choisi plutôt ... enfin, je te laisse le découvrir par toi-même : ... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 08:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

vendredi 8 avril 2005

fragile

       Si cruel ce reflet de moi-mêmeDans cette glace qui me glace l'épidermeSi réel ce reflet, qu'il nous gêneCet emblème matinal nous rend blêmeQui est le plus fragile?La vérité sans un mot de tropQui est le plus fragile?Juste un constatLes qualités, les défautsImmobile, impassible, force tranquilleTu entonnes une réflexion intimeQui est le plus fragile?La vérité sans un mot de tropQui est le plus fragile?La vérité sans un mot de tropRire d'un miroirC'est rire de toutM(athieu chedid)
Posté par patitouille à 06:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 3 avril 2005

matins calmes

matins calmescalme matin aux couleurs de feuseule dans mon nid, j'abreuve mes yeuxau spectacle inoui de ce jour qui nait,il envahit mon âme, et moi je pensaisà tous ces moments, où notre esprit défaille,à toutes ces peurs, simples feux de paillecomparées à la douce beauté du jour..décidemment, rien n'importe, que l'amour..amour d'un enfant, amour de la viequi fait que nos yeux, d'un seul coup sourientà l'évocation de moments trop courtsoù l'hymne à la vie, est naissance du jour.
Posté par patitouille à 13:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 28 mars 2005

nuit.

  je ne sais pas si c'est dû au fait qu'en ce moment, je suis arretée, mais je dors de moins en moins.enfin... je ne dors pas la nuit. j'ai toujours aimé la nuit, etre éveillée, alors que tout le monde dort... sensation d'un espace qui t'appartient à toi seule...de temps volé à la vie... quand il fait beau, j'en profite pour me ballader à pied dans mon quartier deserté de tout bruit parasite...au détour d'une rue, une rare fenetre encore éclairée suffit à me lancer à imaginer la vie qui coule, derriere cette... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 01:59 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
samedi 5 mars 2005

bonsoir

Dors ma ville aux pluies d'automneOdeurs de craie qu'enfant griffonneTrottoirs mouillésLes marronniersBonsoirDors, ma nuit au goût amerDe ces étés des bords de merParents couchésRêves éveillésBonsoirTous mes souvenirs s'enfumentAux trente bougies qui s'allumentJe souffleraiJ'arrêteraiPlus tardTous mes souvenirs s'écartentUn peu semblables au jeu de cartesAux mains du joueurQuand il n'y aura plus de donneMême s'il y a maldonneAu café des certitudesAux vieux flippers de l'habitudeAux jeux gratuitsDes loteriesBonsoirÀ l'idole qui finit... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 00:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]