Les Mots de Pati

espace privé d'écriture, histoire simple d'une famille simple, billets d'humeurs, moi, quoi.

mardi 12 décembre 2006

Un papillon s'est posé sur le pavot rouge sang.

Elle s'est assise au soleil. Besoin de calme pour créer. Pour laisser les mots couler hors d'elle. Ceux d'hier, ceux du coeur. Elle a trois heures devant elle. Trois heures pour faire revivre un instant, pour raconter une vie. C'est le mot "jaune" qui a tout déclenché. Qui a ouvert les vannes de sa mémoire. La nouvelle qu'elle doit écrire parle de hasard. Et par hasard, elle s'est assise face à cet épi de blé, jaune feu, incandescance dans la verdure qui se déploie face à elle. Elle le regarde ployer sa grappe de vie sous... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 6 décembre 2006

Le Prince de Venise

    tableau de Nadayia  Quand le jour s'éteint, les ombres s'emplument de soie. Les robes évaporent leurs froufrous dans les rues embrumées, chuchotis perlés dans la nuit qui s'installe... Une nuit vénitienne aux détours de mes rêves...A l'ombre d'une ruelle je les regarde parader, m'étonnant de leur grâcieuse frivolité. Costumes d'hier revisités de strass, vieilles dentelles sur velours mordorés C'était un soir, à Venise et le carnaval commençait.C'était un soir à Venise, et mon coeur se mourait. Le bleu d'un... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 00:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
vendredi 24 novembre 2006

Ah oui !

Franchement, je m’épate ! Y a pas, je suis le meilleur ! I’m the best !Pourtant, c’était pas gagné d’avance, ah non ! Jamais eu une mission aussi difficile, jamais ! Mais je suis têtu moi, ah oui !Remarque, j’ai eu peur quand j’ai lu leurs dossiers… Pouh la la ! Non mais quels zigotos, ces deux là ! Vingt ans qu’on essaie ! Vingt ans de tentatives, d’essais infructueux… De quoi refroidir les plus opiniâtres ! Mais c’était sans compter sur Bibi ! Ah oui ! Tout commence il y a 45 ans. Pierre et Léa. Nés le même jour, à la même... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 22:58 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
jeudi 9 novembre 2006

Une drôle de perle d'eau...

Elle attend depuis si longtemps. Elle veille. Elle épie. Elle compte. Perchée au sommet de son trône éternel, elle prend pleine face les assauts violents des vents célestes. Elle s'accroche et résiste, avec aisance et habitude. Elle ne connaît personne et pourtant tous la craignent. Elle ne voit personne et pourtant tous ont peur de son ombre. Elle poursuit sa tâche, avec méthode et application, sans jamais rien ressentir ni de bon ni de mauvais. Pourtant, là, une silhouette se détache du lot, l'émeut inexplicablement. Elle... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 6 novembre 2006

treize mots...

Christine m'a invité à participer à son petit jeu littéraire. voici le texte qui répond à sa consigne : insérer les 13 mots suivants dans un court récit : Aboulie, Altercation, Magnanime, Oaristys, Piratage, Préambule, Pataquès, Oxymore, Rainette, Trublion, Sérendipité, Diariste, Blogueur ***************** J'avais découvert ce blogueur tout à fait par hasard. Diariste de talent, ses mots avaient conquis mon esprit curieux des autres et de leurs vies... La sienne semblait empreinte de sérendipité et de sagesse. J'aimais... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 12:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 25 octobre 2006

Ce soir ou jamais

Encore cinq minutes...Je demande pas plus. Juste cinq petites minutes. Que ce putain de train se pointe et qu'on parte. Enfin ! Mais qu'est-ce qu'y m'a pris, bon sang ? Vingt ans. Vingt ans que je bosse dans ce cirque et voilà que je pète un câble ce soir ! D'accord, elle est belle. D'accord, j'en suis raide dingue depuis le soir où je l'ai vue faire son numéro de dressage de chats. Ok, je sais qu'elle est mieux que moi, qu'elle a de la classe et qu'elle est gentille et douée et...Ouais d'accord. Elle a les plus gros seins que j'ai... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 12:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

lundi 23 octobre 2006

enfin, ma nouvelle !

la date fatidique de le remise des prix du concours littéraire "La fureur de Lire" étant passée, je puis enfin vous faire découvrir la nouvelle que j'ai envoyé au titre de ma participation...je vous rappelle la règle du jeu : écrire une nouvelle (soit un texte comprenant maximum 15000 caractères, et ne comptant qu'un ou deux personnages, pas plus) dont le thème est "le hasard"... en espérant que ce qui suit vous fera autant plaisir à lire que celui que j'ai eu à l'écrire... ************************* Jaune... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 23:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
samedi 14 octobre 2006

A mes tendres

histoire de clore mon entrée spleen ...voici ce que j'ai écrit, il y a quelques années, qui concerne ces tendres qui m'accompagnent, chaque jour de ma vie. ces quelques vers illustrent bien mes états d'âme...ce soir, je les ai mis en musique, pour vous...(merci à Elle-groggy pour m'en avoir donné l'idée ) ********** Il est des jours où le temps se brouille, des instants où la mémoire fouilledans mes souvenirs enfouis, dans les douleurs de ma vie. Ces jours-là, la nostalgie s'installe, elle envahit mes nuits,... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 23:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
samedi 14 octobre 2006

Minérale.

Au matin, le verre était vide. La coupe était bue, jusqu'à la lie. J'avais épuisé mon capital humain. J'étais devenue montagne. Minérale. Minée, râle... J'ai perdu mon corps. Seule me reste ma face, agglutinée à cette roche battue par la houle nocturne et bleutée. Ce halo bleu qui me relie au monde et qui souligne ma désespérante solitude face à une mer déchainée... Partis, mes bras ! Parties, mes jambes ! Disparus, mon buste, mon sexe, je n'ai plus de sexe. Je suis un ange ? Je me souviens juste m'être couchée sur cette falaise,... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 25 septembre 2006

Fugue en peur majeure

Je ne l'aime pas mais tant pis. Allons-y à son fichu atelier de musique. La musique apaise, qu'il dit... Apaiser quoi ? Le vide de ma vie ? Mes nausées continuelles à la simple évocation d'un regard sur moi ? Apaiser qui ? Moi ? Ou les autres face à moi ? Tu as un don, qu'il dit... Un don, moi ! Et qui donc m'aurait offert ce don ? A quoi ça sert d'être doué quand personne ne vous voit, ne vous entend ? Un don... Je veux bien en avoir un mais pas celui-là ! Un don utile alors, vraiment utile ! Je ne sais pas moi...... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]