Les Mots de Pati

espace privé d'écriture, histoire simple d'une famille simple, billets d'humeurs, moi, quoi.

samedi 23 avril 2011

Une écharpe et un feutre...

Cher Jean,Je me permets de vous déranger dans votre éternel sommeil, au fond de ce panthéon où je ne crois pas que vous eussiez jamais pensé reposer un jour...Je suis, comme beaucoup d’entre nous, très admirative de votre parcours d’homme, de la volonté inébranlable qui fut la vôtre de ne jamais céder à quelque pression que ce soit, même la pire des tortures. Petite, je regardais une photo de vous, je vous trouvais si élégant avec cette écharpe sombre autour du cou, ne sachant à l’époque qu’elle cachait la preuve de votre... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 16:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 21 avril 2011

Sentiments Contradictoires

Chère Emma, Ah ! Emma ! Emma ! Si vous saviez comme vous m'avez... gonflée, à l'école ! Par 3 fois, j'ai dû décortiqué le livre de votre père, ce cher Gustave... par trois fois, me coltiner vos sempiternelles pâmoisons de vieille jeune fille ! Oui, je l'avoue, je vous ai haïe, Emma. Vous regarder vous emberlificoter dans vos émois adultères, passe encore. Mais devoir les analyser, les soupeser, les comparer... par trois fois ! Une agonie, Emma. Ce n'est pas vous la responsable, je le sais bien. Mais avouez que Gustave a été vache... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 14:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 19 avril 2011

Nautiléa

La grande maison s’éveillait lentement. Située en haut de la colline, elle surplombait le village et les champs avoisinants, offrant à ses occupants la plus belle vue de la région. La vieille femme se plaça devant la fenêtre pour assister au lever du jour sur cette lande sableuse qu’elle aimait tant. Elle sirota son thé d’algues brunes à petites gorgées gourmandes, les pieds posés sur la table basse du salon. Petit à petit, une lumière timide chassait la nuit, révélant les maisons aux murs blancs et aux toits de nacre. L’arrivée des... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 4 avril 2011

Sommeil de pierre

Voici un second (et dernier) extrait de mon marathon de printemps.Je l'ai choisi parce qu'il parle de ce qui me parle au plus profond de mes tripes,et parce qu'il parle aussi du roman qui est en train de voir le jour... ****** Les ruines ne meurent pas.Elles sont les témoins immuables de nos errances, le fondement de notre rédemption.Les ruines racontent une histoire. Il suffit de s’arrêter juste un instant, et de tendre l’oreille. Le temps tisse sa trame dans la roche, le vent érode les chagrins, lamine les angles. Ne subsiste que... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 17:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 3 avril 2011

Nénette.

Un extrait de mon marathon d'écriture, session de printemps ! Ce fut comme d'habitude une formidable aventure, je l'ai doublée : la première vague de textes a eu comme sujet l'écriture à 4 mains de notre roman, avec Cassy.Nous avions envie de partager notre émotion avec d'autres regards depuis longtemps, c'est désormais chose faite, et les retours sont encourageants :)))La seconde vague de textes a été plus personnelle. Voici le premier à être né cette nuit-là : ***** Du plus loin que je me souvienne, j’ai entendu ce surnom. Quand... [Lire la suite]
Posté par patitouille à 02:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]