Les Mots de Pati

espace privé d'écriture, histoire simple d'une famille simple, billets d'humeurs, moi, quoi.

mercredi 23 mai 2007

lettre à Dieu ?

je m'adresse à toi, au cas improbable où finalement tu ne sois pas qu'une simple vue de l'esprit...
je ne crois pas en toi. alors, je vais sûrement être maladroite.
je ne sais pas prier, aussi bien que tes ouailles.
mais sache que ce que je vais te dire vient du plus profond de mon coeur.

t'as intérêt à ce que tout se passe bien. à ne pas assomer gratuitement des gens que j'aime et qui se battent aussi fort qu'ils peuvent.
parce que je te jure que si tout ne se passe pas bien, et qu'un de ces quatre je me retrouve face à toi,

je te jure que je te casse la gueule.

Posté par patitouille à 11:39 - correspondances - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

  • MDR !!
    On dirait moi quand je lui cause :p

    Ceci dit, on nous apprend que prier ne s'apprend pas. Qu'il n'y a pas de forme, suffit juste de lui parler, simplement.

    Et si effectivement ça ne se passe pas aussi bien qu'on le veut, on sera 2 (au moins, mais surement plus) à faire la chasse à Dieu

    Posté par Cricri, mercredi 23 mai 2007 à 12:24
  • si tu lui parles comme ça, alors joins-toi à moi. à deux, les voix portent plus loin.

    heureuse de ton sourire, cricri.

    mais je suis sérieuse. extrèmement sérieuse. et même si elle n'est pas ... académique, j'assume ma prière et en revendique chaque terme.

    Posté par pati, mercredi 23 mai 2007 à 12:50
  • Je ne crois pas à l'efficacité de ce genre de prière adressée au néant... mais si toi, mécréante, tu l'adresses, c'est que vraiment ça te tient très fort à coeur.

    Et dans cet appel impérieux, sursaut violent, je sens toute l'intensité de ton amour inquiet...

    Posté par Pierre, mercredi 23 mai 2007 à 16:33
  • sans voix.
    mais les poings serrés.

    Posté par lamere, mercredi 23 mai 2007 à 17:41
  • En tout cas, je croise les doigts. Je sais pas crier ma colère, enfin, si parfois, mais oui, mais quelque part, je n'arrête pas de penser à ce petit bout...

    Posté par Pivoine, mercredi 23 mai 2007 à 20:10
  • J'avoue que mon sourire n'était dû qu'à mon ignorance. Il est un peu moins présent maintenant. Pas le coeur, pas la tête à sourire, il sont bien trop occupés à une seule chose, tournés dans une seule direction ...

    Posté par Cricri, mercredi 23 mai 2007 à 23:39
  • Je leur ai juste écrit, à elles, pas à Dieu, qu'on croisait les doigts.
    Efficace? Ni plus ni moins que ta prière...
    J'ai du mal à croire aux ondes mais n'empêche il y a des trucs tout de même. J'ai été frappé dans ton billet précédent que tu dises que Julie était plutôt du genre farouche, or jeudi, moi-même et d'autres manifestement on s'est senti en communication vraie avec cette petite fille.
    Qui sait? Peut-être que ça lui donne de la force dans ce qu'elle affronte.
    Alors, oui, croisons les doigts!

    Posté par valclair, jeudi 24 mai 2007 à 08:48
  • en coupe vent

    Bonjour Pati
    je viens juste de rentrer et de voir ton commentaire très sympathique sur un de mes blogs
    bien sur que tu peux me mettre en lien, c avec plaisir
    quant à moi, je repasserai sur ton blog un peu plus tard et donc te dis à très bientôt

    Bon week-end à toi

    Posté par Querelle, jeudi 24 mai 2007 à 13:34
  • Merci d'être là Pati, pour elle, pour eux, pour nous. Je sais - pour l'avoir vu et entendu - la profondeur des liens qui te relient à Julie et à sa mère et je devine derrière tes mots tout le fardeau de l'angoisse dont tu t'es chargée, comme pour soulager celui de Nan'.

    Posté par Ex Nihilo, jeudi 24 mai 2007 à 15:57
  • J'espère que tout va (ira?) bien...
    Je suppose que tu donneras des nouvelles très vite.
    Courage à la maman et à sa petite fille

    Posté par Coumarine, jeudi 24 mai 2007 à 17:00
  • à tous, sourire !

    merci, à tous !
    Julie est rentrée chez elle. l'opération est prévue pour le mois de juin.

    je vous invite à aller lire nan'. vous trouverez sur son blog ( http://entiere.canalblog.com/archives/2007/05/24/5061756.html ) tous les détails que vous demandez )

    merci. à tous.
    d'être.

    Posté par pati, jeudi 24 mai 2007 à 18:52
  • MERCI MILLE FOIS !!!

    Posté par Anne, jeudi 24 mai 2007 à 23:20
  • Pati...

    Merci pour les nouvelles...
    Aprés t'avoir lu je me suis replongée dans la lecture de Cendrars " les pâques à New york "...
    Si tu as l'occasion...
    Tu comprendras pourquoi

    Posté par Ségolène, vendredi 25 mai 2007 à 11:12
  • Je connais cet état et si seulement c'était possible. En tout cas, je souhaite que tout se passe bien.

    Posté par Querelle, vendredi 25 mai 2007 à 11:43
  • C'est une des prières les plus sincères que je n'ai jamais entendue... Sûr qu'il va t'écouter.
    Pas parce que tu lui fait peur, mais parce que ça déborde de sincérité

    Posté par arpenteur, dimanche 27 mai 2007 à 18:34
  • ça me touche, l'arpenteur, ce que tu dis là
    merci.

    Posté par pati, lundi 28 mai 2007 à 12:07
  • Je viens juste de débarquer ici, et je tombe sur ce merveilleux texte, si émouvant, qui me fait dans le même temps sourire, évidemment, si je savais parler mieux, je saurais décrire mes sentiments comme il faut...

    Mais pourquoi j'ai l'impression que tu me comprendras m^^eme si je ne le fais pas? ))))

    Posté par Nada, mercredi 30 mai 2007 à 10:40
  • sais pas, nada... peut-etre parce que ce sentiment est partagé ?

    Posté par pati, mercredi 30 mai 2007 à 10:58

Poster un commentaire